Muma

 
muma-art.com

home |exposition   performances|installations  curriculum  
 

Château de Champs-sur-Marne

LA BRODERIE ARDENTE

Nuit des Musées 2016

Samedi 21 mai

 

 

 

 

 

 



 

PETIT COIN DE PARADIS
OU LA BRODERIE ARDENTE

Paradis (du persan ancien d'abord et du grec après) veut dire jardin clos, avec ou sans animaux. Dans des contrées ou le désert abonde, on peut aisément s'imaginer la valeur d'un tel endroit abrité, frais, plein d'eau, gorgé de fruits et d'ombre. A faire rêver tout un chacun. En outre, toutes les religions possèdent, dans leur iconographie, de tels lieux merveilleux.

Dans nos contrées plutôt pluvieuses le jardin a gardé quelque chose de ce paradis atavique, îlot vert au milieu des sables, ne serait ce que a cause de sa poétique lente, changeante, ouverte, horizontale qui contraste fortement avec notre monde cerné, pressé, organisé, stressé, hyper-connecté et terriblement vertical.

Un petit coin de paradis, comme dit la chanson, désacralise la notion de jardin céleste pour la rendre proche du quotidien, à la portée de tous, tout en gardant ce côté mystérieux de la vie, où la surprise, le hasard, ou la rencontre sont toujours possibles.

Du jardin du Château de Champs-sur-Marne est très connue la broderie végétale conçue par Henry et Achille Duchêne en 1896. L'artiste MUMA l'a imaginé redessinée, comme en négatif, avec le petit feu de milliers de bougies. Ce rêve collectif, la broderie ardente, va se réaliser pendant la Nuit des Musée 2016, le samedi 21 mai avec l'aide de deux-cents volontaires et vingt-mille bougies. Tout le processus de la construction de l'œuvre s'appelle sculpture sociale.

Une sculpture sociale est une œuvre d'art participative dans laquelle le lien humain est le matériau le plus important. Dans une sculpture sociale la préparation fait partie intégrante de l'œuvre : la recherche des volontaires, les différentes couches du dossier, l'intégration dans le territoire, la médiatisation en amont et en aval du projet sont des éléments constitutifs du processus. Les bougies cristallisent toute cette énergie humaine en un moment magique qui va nourrir la mémoire collective.